Des Marocains au service du général Franco

La «Guardia Mora», l’escorte marocaine qui a veillé à la sécurité de Franco pendant 22 ans, est issue de la Guerre civile espagnole, au cours de laquelle Franco a eu à apprécier les faits d’armes de ses soldats «maures».

Il y a quelques semaines, la presse espagnole annonçait que, dans le budget général de l’Etat pour 2017, figurait une somme de 7,2 millions d’euros destinée à couvrir les retraites des membres encore vivants de la «Guardia Mora», la garde marocaine qui était chargée de veiller à la sécurité personnelle du général Franco. Dans l’opinion publique, il y a eu un zeste d’étonnement, quelques indignations isolées, mais surtout une grande curiosité chez ceux qui n’ont pas vécu le franquisme des années 1940-1950. Ils découvraient enfin cette entité militaire unique en son genre, puisque composée de Marocains musulmans, généralement des Rifains, dont la tâche principale était de protéger un chef d’Etat occidental connu pour sa piété et son catholicisme extrêmes.
L’image de cette troupe, surtout le pompeux escadron de cavalerie avec accoutrement marocain, turbans et capes entre autres, qui accompagnait Franco dans tous ses déplacements, reste, grâce aux images d’archives, encore vivace dans la mémoire collective des Espagnols.

Par Adnan Sebti
Lire la suite de l’article dans Zamane N° 80 actuellement en kiosque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *