Insolite : Une fatwa pour Hercule et Ibn Battouta ?

Insolite et très polémique. Le maire PJD de Tanger a décidé d’ériger des statues en hommage à Ibn Battouta et Hercule, deux symboles de la ville du détroit. Mais avant de passer à l’action, il a préféré demander l’avis des oulémas.

Afin de célébrer les figures emblématiques de la cité du détroit, le conseil de la ville a prévu d’ériger, dans l’espace public, deux statues en hommage à Hercule et Ibn Battouta. Jusque-là, c’est plutôt une bonne idée. Or, pour éviter « les polémiques » -certains courants de l’islam seraient en faveur d’une prohibition des statues-, Bachir Abdellaoui, maire PJD de Tanger, a décidé de solliciter l’avis du Conseil supérieur des oulémas, afin d’obtenir leur « aval ». Autrement dit : une fatwa. Cependant, la polémique a bel et bien eu lieu, mais plutôt du côté des « progressistes », dont la Ligue nationale de lutte contre l’intégrisme qui, dans un communiqué, a manifesté son incompréhension : « Pourquoi exiger l’avis du Conseil des oulémas quand Bachir Abdellaoui aurait pu demander l’avis des intellectuels et des artistes du pays ?». La surprenante requête du conseil de la ville aurait été émise il y a déjà plusieurs mois. Pour l’instant, la réponse des oulémas se fait toujours attendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *