La violence : Une histoire marocaine

Depuis l’apparition du phénomène dit de Tcharmil (en gros, la violence portée par de jeunes gens dans la rue), on s’intgerroge : d’où vient tout ce déferlement de violence souvent gratuite ? Avons-nous toujours été comme « ça » ? Sinon, depuis quand et pourquoi ?
La violence de la rue a fait écho, bien entendu, à d’autres formes de violences. Comme la violence dans la vie de tous les jours. La violence policière et politique. Ou la violence prônée, de plus en plus, au nom de la foi. Sans oublier la violence contre l’enfance et contre la femme.
Zamane sonde pour vous toutes ces questions liées à la thématique de la violence. Nous vous proposons, pour ce dossier du mois, une lecture du présent et de l’histoire de ces violences. Avec l’avis d’historiens, mais aussi de fins psychologues. Sans oublier un indispensable comparatif entre nos violences et celles des autres, histoire de situer réellement la place de la société marocaine dans le contexte tant maghrébin ou arabe qu’international.
Bonne lecture.

Par la rédaction
Lire la suite de l’article dans Zamane N° 83 actuellement en kiosque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *