• Accueil
  • Faux
  • Le Maroc et la Corée du Nord n’ont jamais entretenu de relations

Le Maroc et la Corée du Nord n’ont jamais entretenu de relations

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le régime fondé par Kim Il Sung en 1948 a eu affaire au royaume du Maroc. La diplomatie du pays le plus isolé du monde n’est en effet pas réservée aux pays communistes qui la soutiennent. D’ailleurs, les relations diplomatiques entre les deux pays sont officiellement encore actives aujourd’hui. à la fin des années 1950, Pyongyang, auréolé par les conséquences de la Guerre de Corée (1950-1953), se pose comme un pays phare du non-alignement. Une position que choisit aussi le Maroc de Mohammed V à l’indépendance en 1956. C’est donc tout naturellement que les deux pays signent un traité de coopération économique et culturelle en 1961. Une représentation diplomatique est même instaurée entre les deux capitales. Le gel de ces relations intervient lorsque la Corée du Nord a reconnu l’existence de la «RASD» en 1976. Un choix qui demeure d’actualité pendant les années 2000 puisque Pyongyang envoie régulièrement des messages amicaux aux leaders du Polisario. Il y a quelques jours à peine, en avril dernier, le vice-ministre des Affaires étrangères de la République démocratique de Corée était en visite à Alger. Quant au Maroc, bien qu’aucun diplomate nord-coréen ne soit en fonction sur le territoire national, les relations demeurent officiellement actives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *