Le Maroc, vu d’Espagne

Aussi proches soient-ils, par l’histoire et la géographie, le Maroc et l’Espagne regardent vers des directions différentes. L’Espagnol a tendance à définir le Maroc comme “pays africain”, comme pour dire pays sous-développé. Oubliant au passage, volontairement ou non, une histoire de plus de trente siècles.

Un ouvrage agréable à lire et intéressant vient de s’ajouter à la bibliographie espagnole sur le Maroc. Il s’intitule, tout simplement, «Histoire du Maroc» (Historia de Marruecos), édité chez Los Libros de la Catarata, une maison madrilène réputée pour ses publications sur le continent africain. Cette magnifique synthèse, écrite dans un style limpide et captivant, survole plus de trente siècles d’histoire du Maroc. Elle est composée avec une méthode rigoureuse et s’appuie sur une bibliographie extrêmement étendue : une centaine d’ouvrages, outre les sources d’archives espagnoles, françaises et anglaises.

Des voisins éloignés
Son auteure n’est autre que María Rosa de Madariaga, éminente historienne espagnole et grande spécialiste du nord marocain. Elle est connue du public marocain pour avoir publié plusieurs ouvrages consacrés à cette région, dont une bonne partie est traduite en arabe. Un de ses mérites est d’avoir consacré l’ensemble de son œuvre à l’histoire du Rif. Elle s’était d’emblée imposée avec son ouvrage sur Abdelkrim El Khattabi et sa lutte pour l’indépendance paru en 2010.

Par Mimoun Aziza
Lire la suite de l’article dans Zamane N° 83 actuellement en kiosque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *