Le voyage de Ferhat Abbas au Maroc

Le voyage de Ferhat Abbas au Maroc, en 1949, a été l’occasion pour lui de connaître le pays, visiter ses compatriotes algériens, mais également pour dire sa préférence pour le nationalisme marocain, entre Istiqlal et Hizb Choura.

En 1949, avec le Maroc sous Protectorat franco-espagnol et l’Algérie colonisée par la France, Ferhat Abbas, l’un des plus éminents notables algériens, qui jouera quelques années plus tard un rôle de premier plan dans l’insurrection de son pays, visite l’Empire chérifien. Ce n’est pas une visite touristique. Ferhat Abbas est au Maroc pour plusieurs raisons. Il veut prendre le pouls de ses compatriotes, tiraillés entre son parti, l’Union démocratique du manifeste algérien (UDMA), et le Parti populaire algérien (PPA) de Messali Hadj, l’autre figure du nationalisme algérien. Il veut aussi rencontrer le Résident général de la France au Maroc, Alphonse Juin, pour plaider la cause de certains Algériens, considérés citoyens français, et qui sont victimes de mesures d’expulsion du Maroc. Enfin, il veut faire lever l’interdiction qui frappe l’organe de presse de son parti, « La République Algérienne », journal dont il est le directeur. Ce voyage lui tenait à coeur depuis plusieurs années, mais à chaque fois la Résidence générale s’y était fermement opposée. Comme en 1948, quand il s’était fait signifier une interdiction formelle du territoire marocain. La France ne voulait pas voir au Maroc un nationaliste algérien, fusse-t-il modéré comme Abbas.

Par Adnan Sebti
Lire la suite de l’article dans Zamane N° 81-82

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *