Les langues au Maroc : entendons-nous !

Arabe classique, darija, amazighe, français… la question linguistique est certes plus que jamais d’actualité. mais, de quoi parle-t-on au juste ? état des lieux et rappel historique.

Ici, pas besoin d’apprendre l’arabe. Tous les Marocains se débrouillent en français et puis leur arabe n’est pas le vrai arabe». Que de fois n’avons-nous pas entendu des Français à peine installés au Maroc asséner cette affirmation, à laquelle fait écho cet aveu répété à l’envi, même par les autorités éducatives marocaines : «Nos élèves ne connaissent ni l’arabe, ni le français».
Ces deux déclarations sont intéressantes à plus d’un titre. D’abord, parce qu’en raison de leur récurrence, elles passent pour des vérités. Ensuite, parce qu’elles laissent entendre que le français et l’arabe sont les deux seules langues en usage au Maroc. Enfin, parce qu’elles soutiennent, chacune à sa façon, que les Marocains se trouvent en situation de précarité linguistique.
Par ailleurs, la première assertion se réfère, de manière plus explicite que la seconde, à l’existence d’un «vrai arabe», ce qui suppose logiquement celle d’un «faux arabe». En proclamant inutile de se mettre à ce prétendu «faux arabe» du Maroc, elle confère au français une place de choix. Elle traduit également un fait : plus de cinquante ans après l’indépendance du Maroc, la France – partenaire privilégié sur tous les plans – y conserve une position prépondérante. Ce qui donne, à qui vient de là-bas, le sentiment qu’il est un peu chez lui et que donc il n’a pas d’effort particulier à fournir pour s’intégrer dans la société marocaine.

La suite de l’article est dans le numéro 39 de votre magazine Zamane.

Par Ruth Grosrichard
Agrégée d’arabe et professeure à Sciences Po Paris

5 réflexions au sujet de « Les langues au Maroc : entendons-nous ! »

  1. Ana manhder ni francais mzyan ni arabe ni anglais, je suis de niveau moyen dans toutes ces langues. Mais au moins je maitrise très bien ma langue maternelle Tamazight.

  2. Malheureusement notre système éducatif accentue « la désintégration » linguistique chez nos concitoyens en procédant à une arabisation sans aucune issue puisque toutes les matières scientifiques sont enseignées en français à l’enseignement supérieur en plus de la priorité de la langue française dans le domaine professionnel

  3. Faut revenir à notre langue arabe et arrêter de dire qu’elle n’est pas une langue de sciences de civilisationet considérer le français, anglais et autres comme langues étrangères, pas plus. A ce moment,il n’y aura plus de problème de maîtrise des langues dans mon cher pays

  4. Et plus de ce retour aux origines linguistiques j’insiste sur tamazight. Faut que arabe et amazigh trouvent leur identité(langue + culture + religion …). Je suis d’accord avec le postulat qui dis qu’on peux pas inventer et progresser en civilisation en dehors de sa langue maternelle, exemple le Japan malgré la complexité en nombre de lettre de leur langue ils ont tranché de n’utiliser que elle au contraire des payes africains qui ont adopté le français au détriment de la leur résultat aucun avancement par exemple Sénégal, Congo et deuxième exemple mon chère pays

  5. Évidence reconnue : Le multilinguisme dynamise l’ouverture d’esprit comme l’intelligence et le Maroc ne fait pas exception quant à la démonstration quoiqu’en dise les touristes qui n’y connaissent rien … Sans complexes ni retenues, laissons les populations s’exprimer avec leurs cultures, si différences il y a, et les jeunes se familiariser autant que faire se peut. Les possibilités de l’éducation nationale (professorat adapté avec un coût qu’elle n’a pas forcément à la portée des budgets), avec arabe classique, anglais pour les affaires, français pour la culture et les trois pour le plaisir des échanges quand l’expatriation intervient dans les parcours individuels. La langue maternelle restant la cerise sur le gâteau de la culture familiale que personne n’oublie jamais … Respecter tout un chacun pour ce qu’il est et représente avec ses ambitions comme ses racines n’a pas de prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/** * The template for displaying the footer * * Contains footer content and the closing of the #main and #page div elements. * * @package WordPress * @subpackage Twenty_Fourteen * @since Twenty Fourteen 1.0 */