« Maure » est un signe de mauvais présage en Espagne

Les Espagnols ont la rancune tenace et certains évènements mal vécus de l’Histoire ont parfois beaucoup de mal à cicatriser. Ainsi, lorsqu’un problème pointe le bout de son nez, l’expression consacrée en Espagne n’est autre que « Hay Moros en la costa ! » (Il y a des Maures sur la côte) ; en référence à la conquête musulmane (711-726). Dans les années 1940/1950, l’historienne Maria Rosa de Madariaga, dans « L’image et le retour du Maure dans la mémoire collective du peuple espagnol » (1988), raconte comment, dans les Asturies, les enfants jouaient à un drôle de jeu « qui consistait à former un cercle, puis à chuchoter à l’oreille de celui qui était à côté jusqu’à faire le tour et revenir à celui qui avait commencé : « Les Maures arrivent ! ». Une fois le tour achevé, il fallait demander : «Pour quoi faire ?». Et l’on devait répondre : «Pour nous tuer». On demandait encore : «Avec quoi ?». «Avec un couteau ». «En quoi ?». On répondait : «En bois». Puis tous à haute voix et à l’unisson : «Les Maures arrivent !». Et de nous jeter par terre sur le dos en restant immobiles». L’historienne s’interroge sur l’origine de ce jeu, ne serait-il pas lié à la Guerre civile et aux Regulares (troupes marocaines commandées par Franco) ? Dans tous les cas, tout ceci est révélateur d’un passé mal digéré et toujours bien présent dans l’inconscient collectif.

Une réflexion au sujet de « « Maure » est un signe de mauvais présage en Espagne »

  1. Bonjour
    J’ignorais cette signification de l’expression espagnole « Hay moros en la costa ».
    C’était, autrefois, un cri d’alarme des populations côtières, au sud de l’Espagne, lorsqu’un bateau marocain apparaissait à l’horizon, ce qui était presque toujours synonyme d’attaque.
    Plus tard, l’expression est passée dans le langage courant et, aujourd’hui, elle s’emploie pour prévenir d’un danger ou d’un risque, ou, en général, pour inviter à la prudence. L’équivalent en français serait : « les murs ont des oreilles ». A l’inverse, la formule « No hay moros en la costa » signifie qu’il n’y a pas de danger, qu’on peut parler librement ou que la voie est libre.
    RB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *