Mitterrand a démissionné du gouvernement suite à la déposition du sultan

L’histoire retient un rapport tendu entre le président François Mitterrand et la monarchie marocaine. La question des droits de l’homme, la sympathie affichée de Danielle Mitterrand (épouse du président) pour le Polisario et la tiédeur des liens avec Hassan II sont autant d’éléments qui alimentent cette thèse. Cependant, il faut remonter plus loin dans le passé pour trouver trace d’une réelle sympathie de l’ancien président pour un Maroc souverain. Ainsi, en septembre 1953, quelques jours après la déposition du sultan par le Protectorat, Mitterrand s’insurge et quitte son poste de ministre délégué au conseil de l’Europe dans le gouvernement Joseph Laniel. Bien que l’instabilité soit une constante de la IVe République, les raisons de la démission de Mitterrand sont directement liées à la situation au Maroc, et plus généralement en Afrique du Nord. Proche du socialiste Pierre Mendès France, le ministre Mitterrand plaide déjà pour l’entame des négociations en vue de l’indépendance du Maroc et de la Tunisie. Le coup de force du Protectorat contre Mohammed Ben Youssef et la nomination du répressif résident général Pierre Voizard en Tunisie l’incitent à la protestation. D’où sa démission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/** * The template for displaying the footer * * Contains footer content and the closing of the #main and #page div elements. * * @package WordPress * @subpackage Twenty_Fourteen * @since Twenty Fourteen 1.0 */