Patrimoine : Le mystère de l’Atlasaurus

Mi-janvier, une queue d’Atlasaurus, présentée comme étant originaire du Maroc, a été vendue au Mexique. Le ministère de l’Energie et des Mines, qui a lancé une enquête éclair, estime que le fossile ne serait pas marocain.

Le 16 janvier dernier, une queue d’Atlasaurus (une espèce de dinosaure originaire de l’Atlas) présentée comme étant originaire du Maroc, a été vendue aux enchères au Mexique à un collectionneur. Informé, le ministère marocain de l’Energie et des Mines a diligenté une enquête pour vérifier cette information. Moins d’une semaine plus tard, le ministère a rendu ses conclusions. Selon lui, la direction de la géologie n’a retrouvé aucune trace de délivrance d’une autorisation pour exporter cette queue d’Atlasaurus. Le ministère rappelle aussi qu’aucune fouille dans l’Atlas n’a eu lieu depuis 1979, qu’aucun fossile de ce genre n’a été retrouvé dans cette région, et suspecte le spécimen mis en vente de ne pas être d’origine marocaine. Seulement voilà, la maison de vente aux enchères mexicaine n’aurait jamais été contactée par le ministère marocain. Tandis que certaines sources au ministère de la Culture affirment que de nombreuses autorisations de fouilles et d’exportations de fossiles ont été accordées très facilement par le passé. S’agirait-il alors d’une volonté de clore le dossier rapidement, d’autant qu’une procédure de restitution dure des années ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *