Ribât

Ce mot désigne une forteresse. Au départ, ribât vient de la racine arabe «rbat» qui signifie lier ou attacher. Chez les Arabes anciens, le mot ribât était utilisé dans le but de rassembler les chevaux pour faire une razzia. Au début de la conquête musulmane, il a pris une connotation militaire pour désigner un poste fortifié, une forteresse. Au XIIème siècle, les Almoravides (dont le nom vient également de Ribât – Al mourabitoune) baptisent une ville Ribat al-Fath (Camp de la victoire), auquel la ville de Rabat doit son nom. Au XIIIème siècle, le théologien Ibn Arabi écrivait qu’il ne faut pas restreindre ce terme à son aspect militaire ; « le fait de rester à la Mosquée entre deux prières relève du ‘ribât’». Ribât devient alors un couvent fortifié. à la fin du XIIIème siècle, le sens militaire du mot ribât disparaît et désigne une habitation abritant les confréries soufies ou les impotents. Dans le monde arabe, il désigne aussi des centres d’études islamiques. Le mot lemrabît désigne d’ailleurs l’érudit. Le mot marabout serait lui aussi tiré du mot ribât.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *