Salut l’artiste !

Abdellatif Zine nous a quittés, après avoir occupé la scène artistique pendant des décennies. Ceux qui l’ont côtoyé connaissent son engagement pour l’art et pour les artistes.

Si on devait résumer une vie aussi riche que fut celle d’Abdellatif Zine, on pourrait peut-être la contenir dans ce mot, « mouvement ». La vie, les sociétés, le monde, le cosmos, tout est en mouvement, et l’art devrait rendre compte de cette dynamique. Zine n’était pas le fixateur de la nature morte, des situations figées, du trait sans âme, des couleurs sans signifiant… Tout est mouvement. Comme la physique nous l’apprend, et comme le Coran nous y invite. Les deux sources d’inspiration de cet artiste, de grande culture, sont bien sûr sa culture d’origine dont il maîtrisait les facettes, et le monde moderne dont il connaissait les reliefs. Il était une synthèse réussie comme ce pays sait en donner.

Par Hassan Aourid
Lire la suite de l’article dans Zamane N° 74 actuellement en kiosque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/** * The template for displaying the footer * * Contains footer content and the closing of the #main and #page div elements. * * @package WordPress * @subpackage Twenty_Fourteen * @since Twenty Fourteen 1.0 */