Sur les traces de Saint-Exupéry à Boulaouane

L’auteur de « Vol de nuit » et « Terre des hommes » a vécu pleinement une vie que le destin a raccourcie en précipitant son avion en Méditerranée en 1944. Le Maroc y a pris une place prépondérante. On dit même que « Le Petit Prince » y serait né.

Ecrivain accompli, pilote de l’Aéropostale et correspondant de guerre, Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944) a visité la kasbah de Boulaouane (dans la province d’El Jadida) en 1927. Il a rencontré, sur ces lieux, le caïd Tounsi, comme cela a été révélé par son petit-neveu Frédéric d’Agay dans la revue parisienne « Arabies » en mars 2000. L’information aurait pu passer inaperçue car elle n’occupait que trois petites lignes dans un article de quatre pages sur la vie de Saint-Exupéry.
De cette visite dans les Doukkala naît un florilège intitulé «Citadelle» qui ne sera publié qu’en 1948 après la disparition de l’écrivain-pilote en Méditerranée. Œuvre posthume et testamentaire rassemblant les méditations de toute une vie, «Citadelle» est d’ailleurs son seul ouvrage qui ne parle pas d’aviation mais d’idéalisme et de morale. Comme nous avons mis au jour cette visite ignorée et oubliée dans le livre «Chroniques secrètes sur Mazagan », nous avons obtenu de la succession Saint-Exupéry-d’Agay en France, par courrier en date du 22 juin 2010, l’autorisation d’initier, sur les traces de l’écrivain, un circuit culturel que nous avons baptisé «Circuit Citadelle».

Par Mustapha Jmahri
Lire la suite de l’article dans Zamane N° 80 actuellement en kiosque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *