Thami El Glaoui était l’ami de Winston Churchill

Le puissant seigneur de l’Atlas n’était pas influent que dans la région qu’il dirigeait d’une main de fer. Le clan des Glaoui, dont la montée en puissance débute sous le règne de Moulay Hassan (1873-1894), atteint son apogée au cours des années 1940 avec la suprématie de Thami El Glaoui, tout-puissant pacha de Marrakech et fidèle allié des autorités du Protectorat. El Glaoui s’était également fait un nom en Europe et particulièrement en Angleterre, car réputé être l’ami personnel de Sir Winston Churchill. Le « vieux lion », ancien Premier Lord de l’Amirauté britannique (équivalent à ministre de la Marine), s’était retiré des affaires politiques entre les deux guerres. Il fait la connaissance du pacha lors de son premier séjour à Marrakech en 1935. Il y trouve un hôte généreux et un havre de paix pour s’adonner à sa passion pour la peinture. Devenu Premier ministre et chef militaire britannique durant la Seconde guerre mondiale, il se rend au Maroc pour la fameuse conférence d’Anfa. Il continue d’entretenir une relation amicale avec El Glaoui qu’il recevra à Londres en 1954, au plus fort de la crise marocaine. Hassan El Glaoui, fils de Thami, révélera plus tard qu’il doit son initiation à la peinture à Winston Churchill, l’ami de son père.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *