Lgouramen

Igouramen est le pluriel d’agouram, signifiant « chérif » en arabe. Dans la région saharienne, l’appellation est donnée aux coiffeurs qui faisaient aux enfants leurs premières coupes. Cette position sociale était longtemps l’expression d’une sainteté au Maroc, comme les praticiens étaient rattachés à une affiliation prophétique. Dans son entretien avec Romain Simenel, Murtada Calamy rappelle qu’on a tendance à dire que les igouramen sont une descendance des premiers Compagnons du prophète Mohamed, ou des premiers khalifes. Quant aux descendants des igouramen, ils ont pour nom les zwaya. Ils n’ont pas toujours de lien biologique avec le Prophète, mais ils ont un statut de sainteté.

Une réflexion au sujet de « Lgouramen »

  1. Bonjour.
    Je suis agouram de père et du coté de ma mère. Dire que igouramn sont « chorfas » est faux. Les chorfas sont les descendants direct de la lignée du prophète. La preuve les alaouites qui nous gouvernent. Tandisque les igouramns dans le meilleur des cas sont des descendants d ‘un compagnon ce qui est tres rare et tres discutable. Donc socialement les chorfas ont plus de poids et d ‘influence alors que un agouram n est pas un notable mais plus un « drwich » tesoecte voire vénérable mais point craint. Les chorfas ont leurs drapeaux et peuvent appller a la guerre. Les igouramns non ..pour la simple raison qu ‘ils sont voyageurs pour tisser des liens entre differents groupes et tribus…on en trouve jusque dans l’afrique sous le nom de marabout.
    Agouram elazizi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *