Vie syndicale : L’UMT fête ses 60 ans

Miloudi Moukharik, Secrétaire général sortant de l’Union Marocaine du Travail (UMT), a été reconduit le 21 mars dernier à son poste. Son second mandat de quatre ans coïncide avec la fête des 60 ans de l’UMT.

Miloudi Moukharik a été élu au poste de Secrétariat général de l’UMT en 2010, suite au décès de son prédécesseur Mahjoub Ben Seddik. Lors du 11e congrès de l’UMT, tenu les 20 et 21 mars derniers à Casablanca, Moukharik a été réélu pour assurer la continuité de 60 ans d’action syndicale. L’UMT voit en effet le jour en mars 1955, à l’initiative de Mahjoub Ben Seddik et Taïeb Ben Bouazza. La première centrale syndicale du Maroc avait un double objectif : défendre les droits des travailleurs marocains, tout en les poussant à lutter pour l’indépendance du Maroc. Avant 1956, seuls les syndicats français étaient autorisés au Maroc. Pour se faire une place dans ce contexte, l’UMT a eu l’appui de la CGT française, ainsi que de l’Union générale des syndicats confédérés du Maroc (UGSCM), co-présidée par Ben Bouazza. Aujourd’hui et à travers ses 58 unions locales et régionales, l’UMT milite pour les droits des travailleurs et revendique notamment l’abrogation de l’article 288 du Code pénal. Celui-ci criminalise encore certaines actions syndicales, comme les grèves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *