Ces grands oubliés de l’Histoire

Les combattants marocains qui ont participé aux combats durant la Première Guerre mondiale ont été longtemps et délibérément négligés. Jamais ils n’ont reçu les honneurs et les hommages qu’ils méritent. Ces milliers d’hommes anonymes, arrachés à leurs champs et à leurs foyers, méritent en leur souvenir un devoir de mémoire.

À la déclaration de la Première Guerre début août 1914, le haut commandement français prescrit au Résident général Lyautey d’envoyer en France la totalité des troupes étrangères stationnées au Maroc, car « le sort du Maroc se réglera en Lorraine », lui écrit le ministre français de la Guerre. Il n’est guère question de soldats marocains dans les instructions de l’état-major français. On sait que toute la conduite de la guerre a été improvisée, de même qu’on a improvisé une sorte d’intégration du Maroc à l’effort de guerre français. En 1914, en effet, un peu plus de deux années seulement se sont écoulées depuis l’instauration du Protectorat français au Maroc. Le pays n’est donc ni totalement conquis, ni complètement soumis. Rien donc ne destinait le Maroc à devenir partie intégrante de ce conflit. Pourtant, il se trouve projeté, malgré lui, dans le tourbillon d’horreur de cette guerre qui ne le concerne pas.

Par Mohamed Bekraoui
La suite de l’article est dans Zamane N° 53

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *