Affaire : Le clan Ben Barka mis en examen

Bachir Ben Barka et Me Maurice Buttin ont été mis en examen. En cause ? Une plainte de Miloud Tounzi, présumé impliqué dans la disparition du leader marocain. Les faits.

Le 18 janvier dernier, Bachir Ben Barka et Me Maurice Buttin ont été mis en examen, suite aux plaintes pour «diffamation publique» déposées en 2016 par la défense française de Miloud Tounzi, soupçonné d’être un ancien agent, membre des services secrets marocains (CAB1), et considéré comme un élément-clé dans l’affaire Mehdi Ben Barka. « Celui-ci prétend que lorsque nous affirmons qu’il est la même personne que le Chtouki mis en cause dans l’enlèvement et la disparition de Mehdi Ben Barka et condamné par contumace par la Cour d’Assises de la Seine en 1967, cela ‘porte atteinte à son honneur et sa considération’ », déclarent les deux principaux concernés dans un communiqué daté du 20 janvier. La supposée double identité de Tounzi avait pourtant été établie par l’instruction judiciaire ouverte à Paris lors de l’audition de ce dernier par l’Instance équité et réconciliation (IER) à Rabat en 2005. Par ailleurs, deux chevilles ouvrières de l’IER, M’Barek Bouderka et Ahmed Chaouki Benyoub ont récemment publié un livre, « Kadalika Kan » (Ainsi soit-il), dans lequel ils affirment que Tounzi est effectivement passé aux aveux, en admettant être Chtouki. Pour rappel, en 2014 déjà, Maurice Buttin avait été inculpé, avant d’être relaxé, suite à une plainte pour « violation du secret professionnel » par Miloud Tounzi. En attendant, la disparition de Mehdi Ben Barka n’a toujours pas été résolue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/** * The template for displaying the footer * * Contains footer content and the closing of the #main and #page div elements. * * @package WordPress * @subpackage Twenty_Fourteen * @since Twenty Fourteen 1.0 */