Hassan II et la diplomatie du green

Dans son édition parue aujourd’hui aux États-Unis, le mensuel américain spécialisé Golf Digest décrit la passion de Hassan II pour le golf comme un avantage sur le plan diplomatique. Dans son article, le journaliste David Owen, connaisseur du Maroc, décrit comment ce sport a profité politiquement à l’ancien roi. Ce sport considéré comme celui des élites permet aux décideurs de lutter contre l’ennui et l’aveuglement du pouvoir. Il est en outre le meilleur moyen de rassembler les politiques de différents horizons. En d’autres termes, l’article explique que cette discipline répandue auprès des classes aisées américaines a eu son rôle dans la réputation de Hassan II à l’étranger. L’ancien roi profitait de ses séances quotidiennes pour élargir ses relations avec de nombreux décideurs américains influents. David Owen explique même que le monarque marocain a été initié par le golfeur américain vedette Claude Harmon (1916 – 1989), avant que le fils de celui-ci, Butch Harmon, ne devienne professionnel au sein du Golf de Dar Essallam. Ce dernier a ensuite été l’entraîneur de la star américaine Tiger Woods. Hassan II a d’ailleurs créé un tournoi consacré à ce sport. Depuis 1971, le Trophée Hassan II rassemble les golfeurs internationaux au Maroc. À partir de 2010, la compétition a été inscrite dans le calendrier de l’European Tour. Sa dernière édition vient de se tenir du 23 au 29 mars dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *