L’OMC et Marrakech, une histoire qui dure

Vingt ans après la mise en vigueur de l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT) à Marrakech, celle-ci célèbre les 8 et 9 avril la création de l’Organisation mondiale de commerce (OMC). En commémorant la signature du traité fondateur de l’institution, les ministres africains du commerce se réuniront dans la ville ocre pour faire le point sur les priorités et les défis qui attendent encore le continent en matière de commerce international. La signature de l’accord du GATT en avril 1994 et la création de l’OMC vont d’ailleurs dans ce sens, puisque celle-ci prévoit un règlement du commerce au niveau international, relatif à tous les flux d’échange (marchandise, services et propriété intellectuelle). À travers son texte fondateur, l’organisation a comme objectif de mettre en œuvre l’Accord de l’OMC qui a succédé au GATT. L’institution est aussi un lieu de négociations commerciales permanentes où se règlent notamment les conflits commerciaux entre les 161 pays membres. La naissance de l’OMC est l’aboutissement d’un des cycles de négociations internationales les plus longs, qui s’est tenu en plusieurs rencontres entre 1986 et 1993 à Punta del Este (Uruguay). Il s’est soldé par la rencontre tenue un an après à Marrakech.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *