Recherche : Les archives, enfin !

C’est historique et sans doute attendu par de nombreux chercheurs. Récemment, le CNDH a procédé au versement des archives de l’Instance indépendante d’arbitrage aux Archives du Maroc. Celles de l’Instance Equité et Réconciliation devraient suivre prochainement.

Une première, chargée en symbolique. Le 24 juillet dernier, les archives de l’Instance indépendante d’arbitrage chargée de l’indemnisation des victimes de la disparition forcée et la détention arbitraire ont été remises par le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) aux Archives du Maroc. Il s’agit là d’un des premiers versements d’archives opéré par un organisme public aux Archives du Maroc. Le but ? “Assurer une lecture scientifique de l’histoire du Maroc et protéger la mémoire collective”, selon le CNDH. Après la mémoire donc, place aux archives, sans lesquelles l’histoire ne peut véritablement être écrite. Concrètement, les Archives du Maroc possèdent désormais 4.678 dossiers, répartis sur 241 boîtes, tous accessibles aux chercheurs. Pour rappel, ce travail d’archivage des fonds de la justice transitionnelle a été lancé par le CNDH en février 2017. Un deuxième versement devrait donc suivre avant la fin de l’année. Cette fois-ci, il s’agira des dossiers de l’Instance Equité et Réconciliation, qui s’élèvent au nombre de 5.400.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *