Patrimoine : Le Maroc en état d’alerte

Le royaume compte se doter d’un plan pour lutter contre le trafic illicite des biens culturels. Un programme dans ce sens vient d’être lancé en partenariat avec l’UNESCO et l’Espagne. Depuis que le Maroc accélère sa politique des musées et de réhabilitation du patrimoine et des biens culturels, la question de la lutte contre le trafic s’invite au débat. C’est ainsi que le programme tripartite propose « la constitution d’un noyau national de formateurs, l’organisation de quatre ateliers régionaux d’information et de sensibilisation sur le trafic illicite des biens culturels et l’élaboration d’un manuel de formation sur la lutte contre le trafic illicite des biens culturels ». Seront concernées principalement les forces de l’ordre, de la justice et des douanes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

/** * The template for displaying the footer * * Contains footer content and the closing of the #main and #page div elements. * * @package WordPress * @subpackage Twenty_Fourteen * @since Twenty Fourteen 1.0 */