Adulés, respectés, privilégiés… Les Chorfa

Avant d’être un phénomène de société très actuel, les chorfa ont une longue histoire qui se confond avec celle du Maroc islamique. Leur place est centrale. Même s’ils n’ont pas toujours été au cœur du pouvoir, ils ont toujours constitué l’exception, c’est-à-dire une élite et une communauté à part. Parce qu’ils ont un titre, et que ce titre avait et a toujours son importance, le statut de chérif était convoité, créant parfois une confusion dans laquelle les faux se mêlaient aux vrais chorfa. Les descendants du prophète de l’islam et leurs multiples branches, qui se comptent aujourd’hui par millions, éparpillés dans le monde entier, ont une histoire particulière au Maroc. Dans laquelle le facteur religieux est intimement lié au politique. C’est cette histoire, ses origines, sa signification, sa portée extraordinaire, que Zamane a choisi de décrypter pour vous, en donnant la parole aux spécialistes de la question. Et en restituant toute la complexité du phénomène, y compris dans sa dimension religieuse ou sociologique.
Bonne lecture.

Dossier coordonné par la rédaction
Lire la suite de l’article dans Zamane N° 87

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *