Disparition : Mort d’un pionnier de l’écologie

Moulay Ahmed Iraqi n’est plus. Il s’est éteint le 24 janvier à Casablanca des suites d’une longue maladie, à l’âge de 69 ans. Cet enseignant universitaire, professeur d’anatomie pathologique au CHU de Casablanca et militant USFP, a en outre été le tout premier secrétaire d’Etat à l’Environnement dans le gouvernement Youssoufi, en 1998. Il était ensuite devenu président de l’Association marocaine des études et des recherches sur les changements climatiques et avait publié plusieurs ouvrages scientifiques dans les domaines de la santé, de la pédagogie, du système d’enseignement, de la santé publique, de l’environnement et des sciences humaines. Dans les rangs de l’USFP, l’émotion est unanime. Les dirigeants du parti, dont Driss Lachgar ou encore Fathallah Oualalou, ont salué un militant intègre et honnête, un érudit et un homme sincèrement engagé dans la cause écologique. Ses obsèques ont eu lieu le 25 janvier au cimetière Al Ghofrane à Casablanca. Elles ont rassemblé des leaders issus de tout l’échiquier politique, dont Abdelilah Benkirane et Ilyas El Omari.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *