Le saviez-vous ? Les Almoravides ont instauré le malékisme au Maroc

Sous la dynastie almoravide (1056 – 1147), un nouveau rite sunnite s’instaure dans la région de l’Occident musulman. La région du Maghreb et notamment le Maroc sont sous l’influence achârite. C’est à cette époque-là que la région est déchirée par les luttes entre différents courants religieux, animés par leur appartenance ou non aux Arabes parmi l’aristocratie. Le malékisme trouve sa place à travers la nouvelle vision de société qu’il propose. Contrairement à l’achârisme qui donne la primauté à la foi plus qu’à la raison, le malékisme préconise de doter ses fouqaha de formation politique.
La notion d’« Oumma » y prédomine et des écrits référencés comme malékites viennent encadrer la vie relationnelle et culturelle. Fort d’un réseau unifié de disciples qu’il a formé, le leader religieux almoravide Abdellah Bnou Yacine (XIe siècle) réussit à mettre en pratique la pensée malékite. Après de vaines précédentes tentatives, le rite trouve sa place à Al Andalus, au Sahara et jusqu’à Alger. Il devient, par la même occasion, le rite religieux officiel en Occident musulman et donc au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *