Mouammar Kadhafi a reporté son coup d’Etat pour Oum Kalthoum

Insolite mais vrai. Au cours des années 1960, la monarchie libyenne et le gouvernement sont en difficulté. L’inflation des prix, l’apparition de bidonvilles, l’archaïsme du système administratif ou encore l’alliance avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni, puis la défaite contre Israël en 1967 provoquent la colère populaire. Malgré quelques réformes, la tension s’aggrave. Un groupe d’officiers, conduit d’une main de fer par Mouammar Kadhafi, décide de renverser la monarchie. Au lieu d’une révolution populaire, les militaires optent pour le coup d’Etat, âprement préparé par une méthode de noyautage de l’armée et le recrutement de nouveaux membres. Pour ce putsch, une première date est envisagée : le 12 mars 1969. Cependant, elle doit être abandonnée, car, ce jour-là, Oum Kalthoum, « l’Astre d’Orient », donne un récital à Tripoli. Or, une grande partie des officiers supérieurs ont bien sûr prévu d’y assister, il sera donc impossible de les arrêter à ce moment-là. La date du coup d’Etat est donc finalement reculée au 1er septembre 1969. Malgré elle, la plus grande diva du monde arabe a accordé un petit sursis à la monarchie libyenne de l’époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *