Qui sommes-nous

Pourquoi un magazine d’histoire ?

Zamane s’attache à rendre l’Histoire du Maroc accessible à tous, pour satisfaire un large public friand d’anecdotes historiques et désireux de combler les lacunes du champ scolaire et médiatique – en témoigne l’importance croissante de l’histoire dans la presse marocaine. Zamane ouvre ses pages aux historiens marocains et étrangers, dont les écrits restent trop souvent confinés dans le cercle restreint de la recherche.

Notre équipe

Youssef Chmirou, directeur de la publication et de la rédaction de Zamane

Riche d’une expérience de 16 ans dans le monde de la presse écrite marocaine, M. Chmirou est le principal fondateur du magazine Zamane. Licence en droit à l’Université Hassan II de Casablanca (option privé en français) et DES en droit des assurances, M. Chmirou est directeur de la publication du magazine Zamane.

Mostafa Bouaziz, Conseiller scientifique de Zamane

Diplômé de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) de Paris avec un doctorat à la Sorbonne (Paris 1), M. Bouaziz, est professeur d’enseignement supérieur à l’Université Hassan II de Casablanca. Il est l’auteur de plusieurs livres et ouvrages, dont « Aux origines de la Koutla démocratique, les nationalistes Marocains au XXème siècle… Membre fondateur, entre autres, de l’Association Marocaine de la recherche historique, M. Bouaziz a collaboré avec plusieurs titres de la presse (Le Journal Hebdomadaires, L’Economiste…)

Maâti Monjib, conseiller scientifique de Zamane

Est professeur d’histoire politique à l’Université de Rabat. Il a enseigné auparavant dans des universités sénégalaises et américaines. Ses livres et publications portent sur le Maroc et l’Afrique de l’Ouest. Parmi ses ouvrages: – La Monarchie marocaine et la lutte pour le pouvoir, Paris, Editions l’Harmattan;  Mehdi Ben Barka : une vie, une mort (avec Z. Daoud, Paris, Editions Michalon; Confrontations intellectuelles entre islamistes et laïques au Maroc, Editions IKV-Centre Ibn Rochd, Amsterdam-Rabat.

Hassan Aourid, conseiller scientifique de Zamane

Hassan Aourid a étudié au Collège royal de Rabat avec le roi Mohammed VI, alors prince héritier. Il est titulaire d’une licence en droit public, d’un diplôme d’études supérieures (DES) et d’un doctorat d’État en sciences politiques. Porte-parole du Palais royal, puis wali de Meknès, M. Aourid a occupé également les fonctions d’Historiographe du Royaume. Aujourd’hui, il est professeur d’enseignement supérieur à Rabat.

Sophie Goldring, directrice artistique

Elle est derrière la conception graphique de Zamane. Grande professionnelle en la matière, Sophie Goldring a conceptualisé et réalisé la maquette de nombreux journaux et magazines en France et au Maroc. C’est elle qui supervise tous les mois le montage du magazine Zamane.

Sami Lakmahri, Journaliste à Zamane

Après des études en Sciences humaines et sociales (Université René Descartes – Paris) et un diplôme de l’Ecole Française de Journalisme (Paris), Sami Lakmahri a rejoint Zamane au moment de son lancement en octobre 2010.

Adnan Sebti, journaliste à Zamane

Ancien élève de l’Institut d’Histoire Hispanique à la Sorbonne-Paris, M. Adnan Sebti est un journaliste permanent de Zamane. Il a fait ses preuves dans plusieurs magazines spécialisés (En Espagne) sur l’histoire du nord du Maroc. Collaborateur dans différents centres de Recherches à l’étranger, M. Adnan Sebti a effectué plusieurs séjours/études aux archives nationales espagnoles.

Younes Messoudi, journaliste à Zamane

Licencié à Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Rabat, Younes Messoudi apprend le métier à l’Institut de journalisme à Bruxelles.  Passionné d’Histoire, il intègre le magazine Zamane en octobre 2010.

 

4 réflexions au sujet de « Qui sommes-nous »

  1. Au sujet du faux communiste MOULAY ISMAIL ALAOUI.
    Vous avez écrit des lignes sur le portrait de ce chérif comm
    uniste .JE VOUS REPORTE AU LIVRE de l’historien MAROXAIN Abderrahim OUARDIGHI , intitulé . » la vraie Histoire du communisme de ALI YATA 1920_1997 « , pages; 89 et 90 où Ismael Alaoui est décrit comme un agent du palais au sein de l’ex P.C.M et où ALI en a fait un émissaire auprès du Roi HASSAN II qui leur a passé des millions , sinon des milliards de centimes afin d’intervenir idéologiquement au sujet du SAHARA auprès des satellites communisstes de l’ex- URSS.HASSANII , POUR le récompenser en a fait ministre de l’agriculture où il ne connaissait rien à l’agriculture …MOULAY ISMAIL , en tant qu’enseignat était fauché

  2. Bonjour,
    Pourriez vous m’indiquer les coordonnées électroniques du directeur de publication Monsieur Y. Chmirou? coordonnées valables bien sûr!
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *