• Accueil
  • Faux
  • Au Maroc, le palmier est un arbre comme les autres

Au Maroc, le palmier est un arbre comme les autres

Contrairement aux autres arbres, le palmier est considéré comme sacré. Vu de l’étranger, on dirait qu’il est quasiment vénéré. Pourquoi?
Tout simplement parce qu’il est le symbole de la dynastie alaouite. Un lien qui remonte à 1631, lorsque Moulay Chérif, le premier de la famille alaouite, est appelé à la rescousse par les habitants du Tafilalet pour repousser les attaques de la zaouïa de Dia et, accessoirement, sauver la palmeraie. La législation marocaine conserve encore l’empreinte de cette histoire puisqu’une loi sur les palmiers interdit formellement d’en couper un, sous peine de très fortes amendes (5.000 dirhams par palmier). à Marrakech, la loi interdit également de déraciner ou de planter un palmier sans autorisation expresse de la municipalité. Cela donne parfois des situations cocasses -un palmier planté au beau milieu d’une route par exemple- et donne du fil à retordre aux promoteurs immobiliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *